Taille jardin



Selon les périodes de l'année, les travaux de taille au jardin sont plus ou moins conséquents. Quelles sont donc les grandes périodes de taille au jardin, et à quoi servent-elles ?


Taille jardin : parmis les trvaux les plus conséquents


  • La taille au jardin connaît globalement deux temps forts : le printemps et la fin de l'été (ou l'automne). Au printemps, l'ensemble des rosiers, exceptés les grimpants, doivent être débarrassés des branches mortes et des tiges les plus longues. Le printemps est aussi le moment idéal pour la taille jardin des arbres fruitiers, des plantes telles que la glycine, le chèvrefeuille, le camélia ou l'hortensia.

 

  • A la fin de l'été, la taille au jardin s'attaque aux rosiers grimpants, aux haies à feuilles caduques, aux arbustes à floraison estivale et, à nouveau, aux arbres fruitiers. Pour certains, mieux vaut procéder à la taille des hortensias à ce moment de l'année plutôt qu'au printemps. Les groseilliers, framboisiers et autres arbustes à baie profiteront eux aussi d'une taille jardin avant l'arrivée de l'hiver.

 

  • Selon les cas, la taille au jardin n'a pas la même utilité. Ainsi, au printemps, la taille est destinée à la fois à soulager l'arbre ou l'arbuste des branches mortes qui l'affaiblissent, et à lui offrir un accès aussi large que possible à la lumière. Ce dernier point vaut tout particulièrement pour les arbres fruitiers, qui ont un rendement beaucoup plus important s'ils bénéficient d'un ensoleillement  intense. A l'automne, la taille au jardin est davantage destinée à anticiper sur la repousse des branches au printemps suivant, pour que l'arbre conserve une jolie forme.